.

.

La culture des expatriés

Publié dans Les libanais.

La page de Wikipedia sur la diaspora libanaise  est celle qui, parmi celles sur les diasporas, affiche la liste la plus longue de personnalités s'étant distinguées dans leur pays d'accueil.

Ce n'est probablement pas un hasard, car les Libanais sont entreprenants par nature et font de réels efforts d'intégration.

Ils deviennent un mélange de tout, ils s'intègrent réellement mais conservent leurs racines : les libanais prennent des greffes des pays dans lesquels ils sont, mais ne s'intègrent jamais totalement. La culture de la communauté libanaise dans chaque pays est, donc, un savant mélange entre la culture du pays d'accueil et les racines de la culture libanaise d'origine.

Quelque part, les Libanais se sentent surtout des citoyens du monde. Cela se comprend : on compte 13 millions d'immigrés libanais à l'étranger pour seulement 6 millions de libanais vivant effectivement au Liban.

Comme les liens avec le pays restent souvent forts, il arrive donc, que lorsque l'on vit pour travailler à l'étranger, on peut avoir une crise et vouloir retourner au Liban pour retrouver ses racines. Cela vaut, en particulier, pour certains Libanais qui vivent très loin et qui n'ont pas l'occasion contrairement aux émigrés libanais vivant en France, de régulièrement revenir au Liban.

Liban

Hassan Hachem