.

.

Le rôle de la France dans l'histoire des Libanais

Publié dans Les libanais.

J'explique dans un autre post de ce blog, que la culture libanaise renvoie régulièrement à la France. D'ailleurs, Beyrouth n'était-il pas appelée le « Petit Paris du Moyen Orient ».

Pour des raisons historiques, la démocratie libanaise doit beaucoup aux relations entre les deux pays et à la présence française au Liban au début du XXième siècle (création du « Grand Liban »). La France a une démarche de protection vis à vis du Liban qui remonte du temps des croisades

De nombreux libanais « pensent » souvent en français car leur vision du monde a été forgée par la France. On entend d'ailleurs certains Libanais dire à leurs enfants qu'il faut apprendre l'anglais pour le business et le français qui est la « langue des salons ».

L'identité libanaise résulte du croisement de plusieurs influences : l'arabité linguistique, la Phénicité, l'autonomie politique et la Francophonie, qui influence les relations entre personnes (étiquette, savoir-vivre, hospitalité...).

Comme c'est souvent le cas, les Français ignorent que leur pays a fortement modelé la culture de pays amis. C'est le cas du Liban.

Liban

Hassan Hachem